lundi 19 septembre 2016

I. Des Inscriptiones à la Museums Association



I. Des Inscriptiones à la Museums Association

Un cours structuré en sept leçons

  1. Des Inscriptiones à la Museums Association
  2. Professionnalisation
  3. Les années Rivière
  4. La nouvelle muséologie
  5. La muséologie comme science
  6. Les Museum studies et la multiplication des musées
  7. Les enjeux de la muséologie à l’aube du XXIème siècle

Un volume de textes, à lire en parallèle ; partiellement commentés aux cours

L’histoire de la muséologie se nourrit de la conjonction d’un certain nombre d’activités humaines :

1. l’histoire des collections (et ses premiers catalogues)
o   Pinacothèque, Shosoin, trésor de Saint Denis, etc.
o   Armamentarium heroïcum – Jakob Schenk von Notzinger, 1599

2. l’histoire des lieux de savoir, la recherche encyclopédique
o   Alexandrie, Giovio, Montmusard
o   Ferrante Imperato, Dell Historia Naturale, 1599
o   Goltzius, Julius Caesar, 1563
Une certaine jonction s’opère avec les Inscriptions de Quiccheberg.

3. Les Inscriptions de Quiccheberg (1529-1567)

Inscriptions ou titres du théâtre immense comportant toutes les matières de l’univers et des images extraordinaires si bien qu’il peut à juste titre être appelé aussi réserve des objets fabriqués avec art et merveilleux ainsi que de tout trésor rare, qu’on a décidé de réunir tous ensemble dans ce théâtre afin qu’en les regardant et les manipulant fréquemment on puisse acquérir rapidement, facilement et sûrement une connaissance singulière des choses et une sagesse admirable. (1565)

56 pages, 53 Inscriptions, 5 classes

Les images, un substitut utile aux livres :

« La seule vue d’une image est parfois plus profitable à la mémoire qu’une longue lecture de beaucoup de pages. On rendra donc, petit à petit, grâce à ces images, un grand service aux lettres. »

Quiccheberg et Camillo, similitudes et divergences

Johannes Daniel Major (Unvorgreiffliches Bedencken von Kunst- und Naturalien Kammern insgemein, 1674),

Cet ouvrage a été publié à nouveau par Michael Bernardt Valentini (Museum Museorum, 1704).

4. Muséographie

Neickel C.F., Museographia oder Anleitung zum rechten Bregriff und nüsslicher Anlegung der Museorum oder Raritäten-Kammern […], Leipzig und Breslau, Michael Hubert, 1727

Paillot de Montabert, 1829, traduction française du titre: Muséographie, ou de l’utilité des musées et des collections

5. La galerie et les beaux-arts

Dresde (catalogue, 1683), Uffizi (1591)

fin XVIIIème, une trentaine de musées
Dresde (1583/Kunstkammer, 1744-1758 peintures) et Cassel (1769). Manheim, Naples, Potsdam, Stockholm, Urbino, Venise,…

La Galerie électorale de Düsseldorf, ou le catalogue come dispositif (1778)

Une littérature sur les expositions (Salons : 1699), Discours sur les Salons de Diderot ou de Laffont de Saint-Yenne (1747)
British Museum : 1753

6. La création du Louvre, 1793

Institutionnalisation de la notion de Patrimoine
        1830. Guizot: l’Inspection générale des monuments historiques 
        1837 : Commission des monuments historiques. (inventaire et recensement)
        patrimoine artistique, archéologique, (l’archéologie de la France et la recherche de ses racines nationales) et historique: l’essentiel de l’acception patrimoniale jusque dans les années 1950

7. La muséologie et l’Allemagne

Müller/Nicard (1830/1841)
        « muséographie », l’une des parties de la classification systématique de l’art antique qui comprend la topographie artistique de l’antiquité (la science ou la connaissance des localités) et la muséographie (à savoir la description des musées);
        la « muséologie », article de Böttiger sur l’histoire des collections.

Georg Rathgeber, Aufbau der niederländischen Kunstgeschichte und Museologie (1839)
        (Reconstruction de l’histoire de l’art et de la muséologie néerlandaise )

Martin P.L, Dermoplastik und Museologie, oder das Modelliren der Thiere und das Aufstellen und Erhalten von Naturaliensammlungen », Weimar, 1870.

« Si quelqu’un avait parlé ou écrit, il y a vingt ou trente ans, sur la muséologie comme science, il aurait été traité avec un sourire condescendant. Aujourd’hui, la situation est fort différente. »
                             Graesse, 1883
Graesse J. T., « Die Museologie als Fachwissenschaft », Zeitschrift für Museologie und Antiquitätenkunde, Dresden, n°15, 1883, p.1

Wilhelm von Bode (1845-1929)

8. La muséologie en Grande Bretagne

-          Ruskin
-          Great Exhibition of the works of all nation (1851)
-          Gottfried Semper (1852, Ideal Museum)
-          Henry Cole et la création du V&A
-          William Stanley Javons ou le discours d’un économiste sur les musées

9. La France à la fin du XIXème siècle

Un pays partiellement en retard
Les musées scolaires
Les musées cantonaux
Muséographie/ Salomon Reinach

10. La Museums Association, 1889 – Museums Journal, 1902